Retour page Paroisse                                                               Page d'accueil

Fabrique de l'église

Président : Benoît SCHITTLY, Tél 03 89 25 30 71

Sommaire : consultez les communiqués des années affichées

2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008

***************************

Conseil de Fabrique 2014
Conseil de Fabrique 2014

Rôle du Conseil de Fabrique

Présent dans chaque paroisse, le conseil de fabrique est chargé de la gestion matérielle et financière.

    

Pour construire ou aménager un lieu de rencontre, de partage de prière, pour soutenir des mouvements d'animation, de chant, de formation et de solidarité, il est indispensable de disposer à la fois de moyens humains et de ressources matérielles.
La vie de la paroisse n'échappe pas à cette règle, si elle se veut dynamique.
C'est au Conseil de Fabrique d'œuvrer pour une bonne gestion des comptes financiers, du patrimoine et d'éventuels biens de la paroisse.
Au-delà de la gestion matérielle, le Conseil de Fabrique assure de son soutien la vie de l'Eglise du diocèse et celle des diverses équipes paroissiales.
Toute gestion doit être transparente et soumise à contrôle. La vérification des comptes se fait chaque année par les services de l'Archevêché de Strasbourg.
A intervalle de 3 à 5 ans, un contrôle de fonctionnement de l'institution paroissiale est effectué : c'est la "visite canonique".
Les membres du Conseil de Fabrique constituent un dossier complet qui au nom du "droit canonique" est soumis à vérification (des comptes, de la tenues des registres, ...) et à discussion en présence d'un délégué de l'Archevêché et du Doyen des prêtres du secteur d'appartenance de la paroisse.

Communiqué pour l'année 2012

Peu de faits marquants ont émaillé cette année 2012. On peut tout de même noter le réaménagement de la cour du presbytère, la réfection des façades du garage attenant ainsi et le déplacement de la croix se trouvant dans le chemin d’accès derrière l’Eglise. Cette croix est maintenant fixée au mur à l’angle formé par l’ancien et le nouveau cimetière. Tous ces travaux étant entièrement financés par notre commune. D’autre part, au niveau de l’église des travaux d’entretien des toits devront être réalisés l’année prochaine afin d’en parfaire l’étanchéité.

Quant au patrimoine de notre paroisse, le conseil de fabrique a décidé de faire restaurer la statue de ST Wendelin qui se trouve actuellement du côté droit devant le cœur. Cette statue, initialement au fond de l’église, avait été provisoirement stockée dans le clocher suite à l’installation du nouvel escalier menant à la tribune.

L’humidité et les années ayant fait leur œuvre, c’est Madame Marie Adrienne Ley, restauratrice d’art de Heidwiller, qui a su lui redonner ses couleurs originales grâce à la très belle qualité de son travail réalisé selon la méthode traditionnelle.

Historiquement, St Wendelin est le patron des bergers et le protecteur des animaux en général. Il a essentiellement vécu chez les Bénédictains à Trève et est enterré dans la ville de St Wendel en Sarre, ville construite autour de son tombeau.

Beaucoup de chapelles ou églises en Alsace lui sont consacrée, notamment la très jolie chapelle située à l’entrée de Burnhaupt-le-bas, elle aussi récemment restaurée.

Il ne reste plus qu’à vous présenter au nom du conseil de fabrique, nos meilleurs vœux pour 2013 et venez nombreux le 20 janvier à notre traditionnel repas paroissial.

Bonne année et bonne santé à tous.

 

                                                        Benoit SCHITTLY

 

Communiqué pour l'année 2011

En 2011, la longue série de travaux entrepris ces dix dernières années s’est poursuivie avec la restauration de la croix de la mission nord.

L’entreprise Gassmann s’est chargée du nettoyage et de la réparation d’une partie de la statue du christ, le socle de la croix étant en bon état. En effet, cette croix en grès de 1868, bien que plus ancienne que la croix sud en calcaire, avait heureusement moins souffert du gel et des années qui passent. Je tiens à remercier la commune pour le financement des travaux ainsi que pour son engagement permanent dans la préservation de notre patrimoine.

Dans le domaine de l’entretien courant, des tôles sur le clocher ont dû être remplacées ; d’autre part, quelques travaux complémentaires de toiture ont aussi été effectués.

Nous avons également eu le plaisir d’organiser pour la seconde fois les journées du patrimoine de la communauté de paroisses Notre Dame du Sundgau.

Le thème étant cette année les vitraux, nous avons eu le plaisir d’accueillir Michel et Christophe Lieby qui nous ont présenté une très belle exposition de gravures d’avant-projet de vitraux datant de la fin des années cinquante.

Un atelier détaillait les étapes de fabrication d’un vitrail, depuis le dessin jusqu’à la réalisation finale, en passant par la coupe des séparations en étain et l’assemblage. Avec notamment des explications quant à la fabrication du verre antique. Une très belle journée, très enrichissante !

Les visiteurs ont aussi eu le loisir, entre autres choses, de (re)découvrir l’histoire de nos vitraux représentant, dans le chœur, les quatre Evangélistes et les mystères joyeux pour la nef.

Enfin, pour conclure, permettez-moi de vous présenter à toutes et à tous, au nom du conseil de fabrique, nos meilleurs vœux pour 2012 et de vous donner dès à présent rendez-vous le 22 janvier prochain pour notre traditionnel repas paroissial.

 

     Bonne année et bonne santé à tous !

 

                       Benoît Schittly

Communiqué pour l'année 2010

En 2010, deux faits principaux sont à noter.

Tout d’abord, nous avons en mémoire la bénédiction de la croix de la mission, le 1er novembre dernier. Ce beau calvaire installé dans le cimetière sud avait grand besoin d’une restauration : certains membres de la statue du Christ ont dû être entièrement reconstitués.

L’ensemble de ces travaux a été pris en charge par la commune.

Cette croix qui daterait de 1924 trône désormais à nouveau à sa place, près de l’entrée latérale de l’église.

Le second fait marquant de 2010 est la restauration des personnages de la crèche. Certaines des statuettes étaient très abimées, et il devenait urgent de songer à leur remise en état. Si la solution du remplacement des santons par de nouvelles statuettes a été évoquée, elle a vite été abandonnée : dans un esprit de conservation du patrimoine nous avons confié nos personnages à une artiste de Heidwiller ayant pour mission de leur donner une nouvelle jeunesse.

Vous avez pu admirer la qualité du résultat lors des dernières célébrations de Noël.

Par ailleurs, l’hiver étant plutôt rigoureux cette année, je tenais à vous remercier pour votre générosité lors de la quête pour le chauffage de l’église. Rappelons ici que le chauffage fonctionne en permanence (au ralenti), dans le but d’éviter l’humidité et la formation de moisissures sur les murs, mais aussi pour contribuer à la préservation de notre orgue Callinet, très sensible aux variations de température.

 

Il ne me reste plus qu’à vous adresser mes meilleurs vœux de bonheur tout en vous conviant à notre repas paroissial qui se déroulera le dimanche 30 janvier 2011...

 

Bonne année et bonne santé à tous !

 

Pour l’ensemble du Conseil de Fabrique

 

                                                      Le Président, Benoit Schittly

Communiqué pour l'année 2009

Pour la Fabrique de notre église, l’année 2009 s’est ouverte par le traditionnel repas paroissial qui a remporté un franc succès. Je souhaite d’ailleurs profiter de cette tribune pour remercier chaleureusement tous les bénévoles qui contribuent au succès de cette manifestation. Sans le soutien des associations du village, rien ne serait possible ; c’est là un très bel exemple d’entraide et de partage associatif.

 

En 2009, notre Conseil de Fabrique a continué d’œuvrer de concert avec la municipalité pour assurer l’entretien et la pérennité de notre patrimoine commun. Ainsi, les allées du cimetière ont été recouvertes de gravier et, plus récemment, la « croix de la mission » a été démontée pour être restaurée. Cette croix située dans la partie sud du cimetière et érigée dans les années 1930 à l’occasion de ce qu’on appelait alors une mission, montrait en effet des signes inquiétants d’affaissement au niveau de son socle. La statue du Christ, endommagée par le temps et les intempéries va être nettoyée, restaurée et son soubassement sera consolidé.

L’entreprise Gassmann de Balschwiller s’est vue confier cette réfection, l’ensemble de ces travaux étant pris en charge par notre commune.

 

Dans le domaine inter paroissial, notons qu’après Gildwiller et Hagenbach, les journées du patrimoine ont mis cette année en lumière l’église d’Eglingen.  Ces journées du patrimoine, tournées vers les chapelles et les églises de notre communauté de paroisse, répondent à une volonté partagée de faire redécouvrir l’aspect historique de ces lieux de spiritualité.

Beaucoup de monuments s’offrent à la visite ce jour-là, mais ceux qui ont eu l’occasion de se rendre à Eglingen en gardent le souvenir d’un moment vraiment très enrichissant.

 

Enfin, au nom de tout le Conseil de Fabrique, permettez-moi de vous adresser mes meilleurs vœux de joie et de santé pour cette nouvelle année. Et bien sûr, je vous convie avec plaisir au repas paroissial 2010 qui aura lieu le 24 janvier prochain à la salle de La Tuilerie.

 

Bonne année et bonne santé à tous !

                        Benoit Schittly

Communiqué pour l'année 2008

Après plusieurs années de travaux importants (peinture intérieure, extérieure, cimetière…), l’année 2008 peut être qualifiée de plus « calme ». Cependant, elle a été marquée par deux temps forts : la restauration de l’ancienne horloge et le remplacement de l’escalier du clocher.

L’ancienne horloge mécanique datant de 1911, située dans le clocher au niveau du grenier de l’église, commandait à la fois les aiguilles et le système de sonnerie des cloches, via un système de câbles et tringles. La remise en état de l’armoire a été réalisée par les membres du conseil de fabrique, et je tiens à remercier toutes les personnes qui nous ont apporté leur aide. La société Bodet, qui effectue l’entretien des cloches depuis de nombreuses années, a été chargée par la commune de restaurer le mécanisme d’horlogerie.

Cette horloge restaurée, désormais exposée au fond de l’église, a été présentée avec fierté lors des journées du patrimoine. A cette occasion, chacun a pu redécouvrir le formidable patrimoine religieux de notre paroisse, de l’orgue Callinet aux autels provenant de l’abbaye de Lucelle. Ces journées du patrimoine ont été l’aboutissement d’un important travail de recherche mené par les membres du conseil de fabrique.

 

L’ancien escalier en bois menant au clocher ne répondait plus aux normes de sécurité d’aujourd’hui. Un nouvel escalier à structure métallique a été mis en place par l’entreprise Kleiber d’Illfurth et ces travaux seront entièrement terminés au début de cette année. Le financement est assuré pour un tiers par le conseil de fabrique, pour le reste par la commune et le conseil général, la maîtrise d’oeuvre revenant à la commune. De même, ces travaux ont été l’occasion d’une remise aux normes du circuit électrique.

 

Enfin, pour conclure, permettez moi de vous présenter à toutes et à tous, au nom du conseil de fabrique, nos meilleurs vœux pour 2009 et de vous donner dès à présent rendez-vous le 25 janvier prochain pour notre traditionnel repas paroissial.

 

Benoît Schittly